Les ateliers

Atelier Animations dans la ville


Lors de cet atelier animé par Laurinda da Silva, adjointe au Maire déléguée Animation de la ville, sports, culture, loisirs et jumelage, la thématique de l’animation dans la ville a été abordée par la vingtaine de participants.

Une vaste offre culturelle, associative, sportive et évènementielle… Fresnes est loin d’être une ville morte. Fresnes déploie plus de 10 grosses manifestations chaque année. Pour autant, une réflexion globale sur l’animation dans la ville est nécessaire. Une offre existe, mais avec un manque de lisibilité. La vitalité du tissu associatif est confrontée à la crise du « militantisme » et les fêtes s’appauvrissent.

La requalification de l’espace en centre-ville a été la question clé des discussions : « il nous manque une place », « il faudrait réduire la circulation », « avoir davantage de commerces attractifs », « développer des lieux de convivialité pour se retrouver le soir »… Autant de questions soulevées pour faire du centre ville le cœur battant de Fresnes.
En ce qui concerne le commerce, les lieux de convivialité ne se décrètent pas. Il faut la masse critique de consommateurs pour que ces lieux se développent et animent le centre en journée comme en soirée. La question de la densification du centre-ville est posée. Faire venir du monde pour faire venir des commerces dans un cercle vertueux. Avec la mairie, l’église, la Poste et les commerces, le parc Villette, une nouvelle gestion de l’éclairage public, le centre doit devenir un lieu de vie plus attractif.

Des lieux de rencontre dans les quartiers sont également demandés. Les Conseils de quartier peuvent être un outil sur lequel s’appuyer pour mobiliser les habitants et susciter des activités collectivités dans les quartiers.
L’urbanisme doit se soucier de conserver des espaces de vie libres : terrain de jeu, de basket que l’on peut investir, sans s’inscrire, être membre... Pour les jeunes en particulier, la problématique de la cohabitation dans les résidences est posée. Une question du vivre ensemble dans l’espace public.

Pour faire face à la concurrence des villes voisines (Antony a été la plus citée), le groupe de réflexion a émis l’idée de trouver un projet singulier pour que Fresnes se démarque et attire, à la fois les Fresnois mais aussi la population extérieure. « Pourquoi ne pas organiser un marché nocturne de producteurs, avec une ouverture nocturne de la bibliothèque ? », propose une participante. « L’attractivité commerciale est incontournable pour faire venir du monde dans une ville », ont remarqué plusieurs citoyens.
Certains ont proposé de fixer un thème pour redynamiser les manifestations existantes comme la fête de l’été.
La communication est essentielle pour valoriser la vie culturelle et sportive. Beaucoup d’événements nécessitent une communication intense, il manque une signalétique visible, telle que les colonnes Morris consacrées à l’information culturelle.
Un redéploiement des moyens consacrés à certains événements permettrait de développer des nouveaux projets sur une tradition, le centre d’art et la gastronomie, la fête de la grenouille, des cerises... Un brain-storming à organiser.