Un projet

Genèse et vie d’un projet

Réunion publique de lancement de la concertation “Fresnes 2030” et de présentation du diagnostic le 7 octobre 2014.

Avec l’étude urbaine “Fresnes 2030” qui a débuté en mai 2014 et devrait s’achever mi-2016, c’est un nouveau visage que s’apprête à arborer la Ville.

Né d’une forte volonté politique, ce projet urbain répond d’abord aux engagements sur lesquels a été élu Jean-Jacques Bridey, député-maire de Fresnes, le 30 mars 2014. À peine quelques semaines plus tard, en mai 2014, débute la première phase du processus, grâce à l’enquête menée par le sociologue Alain Bourdin qui a pu définir des cadres généraux autour de la perception de la ville par ses habitants (à partir d’entretiens menés auprès de trente personnes), et un diagnostic réalisé par trois cabinets d’architectes-urbanistes (La Fabrique urbaine, l’Atelier Ruelle, l’agence Devillers et associés). L’étude s’articule ainsi autour de trois thèmes : déplacements, habitat et commerces, espaces verts, espaces publics.

Place ensuite à la première phase de concertation publique, le 7 octobre 2014, matérialisée par la réunion publique de lancement et la présentation du diagnostic. À cette soirée inaugurale ont succédé trois ateliers thématiques de concertation avec les Fresnois qui prolongeront le processus de concertation jusqu’au printemps dernier.

En mars 2015, sonne l’heure des pistes possibles : mise en ligne des rapports avec plans-projets des trois agences sur le site de la ville, exposition, du 2 au 21 mars dernier, dans le hall de la bibliothèque municipale, des travaux des ateliers thématiques et des propositions des urbanistes, rencontre avec les architectes et de restitution aux Fresnois ayant contribué aux ateliers.

Après la présentation des cinq périmètres stratégiques retenus par la municipalité, lors du forum des associations, le 6 septembre dernier, une nouvelle phase de concertation a démarré. Elle s’est articulée, en octobre, autour de rencontres avec les bureaux de conseils de quartier, précédant la réunion publique de présentation (initialement prévue le 23 novembre mais reportée au début 2016 pour des raisons de sécurité) pour proposer des thématiques
visant à compléter les programmes des cinq périmètres.

Les élus de leur côté se sont rencontrés pour compléter les propositions présentées au Forum des associations.

Pour renforcer sa volonté d’un dialogue permanent avec les habitants, la municipalité a prévu également divers espaces de discussions et de débat. Ainsi, entre janvier et mai 2016, les outils de la concertation seront importants : présentations aux conseils de quartiers, réunions publiques, site internet, formulaire en ligne, urnes, ateliers et conférences thématiques animées par des spécialistes, sortes de grands témoins qui apporteront sur les problématiques qui leur sont familières éclairages et pistes de réflexion.

Une nouvelle étape dans l’élaboration du projet urbain et de la phase de concertation qui doit se conclure mi 2016 et nourrir la décision des élus qui valideront les contributions les plus pertinentes. D’ici là, de passionnantes discussions et échanges permettront aux habitants de se sentir engagés dans le devenir de leur ville. L’avenir est en marche !